La chapelle des marins

WP-0210

MR69+HF Arcachon, France

En 1522, ce prédicateur itinérant, voyageur infatigable, surnommé « l'Exclamateur de la parole de Dieu » suit son tempérament d’ermite et quitte la ville de Bordeaux pour le Sud. Priant au sommet d’une dune, devant l’océan, il aperçoit deux vaisseaux en danger de se briser à la côte. Il se jette à genoux et prie pour ces marins. La mer se calme et les navires regagnent le large. C’est alors que le moine découvre une statuette de la Vierge avec l’enfant Jésus que les flots viennent d’apporter. Il la recueille et décide de lui élever une chapelle en bois. C’est cette statue qui se trouve actuellement dans la Chapelle des Marins. Nom de ce Saint homme ?

Depuis son érection, Notre-Dame a connu plusieurs péripéties. Le 16 janvier 1624, ce qui n’était alors qu’un oratoire sur le rivage du Bernet disparaissait dans une tempête. Les fidèles construisirent une première chapelle en pierre pour abriter la madone, mais cette fois le sable l’ensevelit en 1721. A peine un an plus tard, une troisième bâtisse s’élevait et on l’agrandissait en 1858 en l’enclavant dans la basilique Notre-Dame. En plus de ces malheurs successifs, la chapelle eut à subir le sac de pirates anglais au XVIe siècle, le saccage de bandouliers en 1789 et même un incendie criminel au XXème s. En quelle année très exactement ? | WP-0210