Le pont Valentré

Le pont Valentré

En 1306, les consuls de Cahors décidèrent la construction d'un pont sur la partie ouest du méandre du Lot. Il se compose de six arches gothiques à avant-becs pointus et de trois tours carrées dotées de machicoulis. Deux barbacanes protégeaient son entrée. Outre sa fonction de pont , il devait servir à protéger la ville des attaques. De fait il n'a jamais vu d'assaillant. Les travaux vont durer. D'après la légende le maître d'oeuvre impatient sollicite l'aide du diable pour terminer les travaux, en échange de quoi il lui cèdera son âme. Mais lorsque le pont est presque fini, l'architecte un peu filou demande au diable de ramener de l'eau avec un tamis, pour sceller la dernière pierre. N'y parvenant pas, le Malin ne peut tenir son engagement à terminer le pont. Furieux, chaque nuit il revient arracher la dernière pierre que les maçons avaient mise en place la veille.
Interdit à la circulation, on peut flâner sans crainte pour prendre le temps de découvrir les moindres détails Vous trouverez certainement la fameuse statue du diable momifié!
Devenu l'emblème et le joyau de Cahors, ce pont médiéval fortifié est un beau témoignage sur l'art de construire des ponts à cette époque.

Le pont Valentré
Date :
9 octobre 2021, 16:25:00
Auteur :
Vimi12